Meteo Belgique logo
Meteo Belgique
Vendredi 24 septembre, 2:08

L'histoire du BMCB

 

Le 8 septembre 2019, Luc Trullemans a créé avec Michael Bleret, prévisionniste au Meteowing, le groupe Facebook le «CLUB METEO BELGE» destiné à ceux qui ont un intérêt très élevé à la météorologie, à la climatologie et/où à la prévision en tant que telle.

Le début de tout: Michael Bleret qui a reçu sa première station ‘Mobile Alert’

En mai 2020 Michael et Luc ont soulevé des discussions au sujet des cuvettes froides déjà connues en Ardenne ce qui formera la base du réseau "CMB" pourvu de stations automatiques du type Mobile Alerts de Technoline nécessitant cependant la proximité d'une passerelle connectée au réseau WIFI local.

Il faut savoir que lorsque les nuits sont bien dégagées et que le vent est calme, les températures plongent dans les quelques très rares stations en fond de vallées comme Kuchelscheid (Cantons de l'Est) qui était réputée alors comme la station la plus froide du pays dans ces conditions bien spécifiques. En cette fin de printemps, le mercure y tombe fréquemment en-dessous de 0°C avec par exemple le minimum -4,4°C relevé le 6 mai 2020. 

Station météo Sensohive à Chêne, maintenant remplacée par une Meteohelix

Leur questionnement à l’époque était de savoir à quel point d'autres vallées en Ardenne, mais aussi ailleurs, pouvaient descendre bas en matière de température lorsque ces conditions radiatives étaient réunies.

La toute première station a été placée dans une des vallées les plus hautes de Belgique, au lieu-dit «Enkelberge Mühle», à 580m dans la vallée de la Holzwarche (Rocherath) afin de comparer les résultats avec Kuchelscheid.

Par la suite, de nombreuses stations amateures ont été installées par leurs soins à Banmhule (Bullange), Rettigny, Langlire, Schönberg, Neidingen, Recht, Deidenberg, Wirtzfeld, Wisembach… Ils voulaient non seulement démontrer à quel point ces températures pouvaient descendre bas en nuits radiatives mais aussi fallait-il prouver qu'un certain nombre d'habitants étaient impactés. 

Installation de la Meteohelix et MeteoWind à Baraque de Fraiture

De nombreuses nuits radiatives plus tard, Kuchelscheid est apparu finalement comme une vallée commune pour l'Ardenne. En effet, Deidenberg, Banmuhle, Wirtzfeld, Chêne, Murrange, Braunlauf ou même Schönberg et Neidingen descendent souvent plus bas, particulièrement en hiver.

Cette recherche les a amenés à rencontrer des personnes fort sympathiques et également très intéressées par ces mesures. En guise d’exemple, Karel Holvoet, véritable passionné des « trous froids », fait des centaines de kilomètres chaque année pour récupérer des données en vallées ardennaises dans des lieux très reculés. Il est par exemple déjà descendu jusqu'à -18,2°C durant l’hiver 2021 dans la Fagne d'Elsenborn. C’est une plus-value non négligeable pour comprendre le comportement des masses d’air près de la surface.

Puis, finalement, un réseau plus professionnel et étendu à toute la Belgique s'est établi autour des stations déjà préexistantes, les stations correspondant désormais aux normes OMM (les fameuses « Barani » équipées d’un abri «MeteoShield Professional», totalement indépendantes elles sont reliées au réseau Sigfox). De nombreuses personnes font à présent partie du collectif qui est devenu bilingue d’où le changement de nom vers le «Belgische Meteo Club Belge (BMCB)» et le réseau de stations croît rapidement grâce notamment à des personnes comme Kristof Willemyns, Geert Vandenbrande, Pierre Decamps, etc...

Une grande partie des mesures étant désormais disponible sur des sites tels que «Météociel», «Weather Wunderground», «Météobelgique» et bientôt «Info Climat», toutes des références dans le domaine. Le réseau prouve jour après jour son utilité en nuits froides et plusieurs météorologues professionnels commencent à tenir compte des observations du réseau BMCB.

Installation de la Meteohelix à Braunlauf par Kristof Willemyns (à gauche) et Karel Holvoet (à droite)

Il se fait également que dans d’autres situations comme lors des chaudes journées ensoleillées où nos stations d’observations urbaines seront représentatives pour une grande partie de la population.

Toutes ces valeurs ont été compilées, rendues lisibles et exploitables sur le site du «BMCB» par Pierre Decamps et Robin & Geert Vandenbrande qui ont fait un travail informatique de compilation de données formidable en très peu de temps, le site est d’ailleurs sans cesse en évolution. Un fameux travail d’équipe !

Si vous voulez vous joindre à notre réseau en achetant une Barani, je précise que nous ne recevons aucune rémunération mais nous privilégions ces stations respectant les règlementations OMM, vous pouvez joindre Luc Trullemans par mail (luc[at]bmcb.club).

Meteohelix à Enkelberger Mühle (avec Luc Trullemans), maintenant à Chêne

Luc Trullemans est en effet le président du club qui deviendra officiellement une ASBL dans le courant de 2021.

L’équipe du « BMCB »

Bonne découverte !

 

Les données du club BMCB sont disponibles (mises à jour toutes les 10 minutes) sur: 

- https://bmcb.club
- https://meteo-be.net

 

Joindre le réseau? Acheter des appareils Barani? Contactez:

Placement d'une MAH = une station 'Mobile Alert’ modifiée (les Mobile Alerts qui reçoivent l'abris MeteoShield)
La Meteohelix à Murrange…
Placement d'une Frog IoT par Karel Holvoet à Grunen Kloster (Elsenborn, un des endroits les plus froids de notre pays)
Test comparatif entre une station Sensohive et une Meteohelix à Murrange
Après le boulot…

 

Météo Belgique utilise des cookies pour faciliter votre expérience sur notre site.
En utilisant Météo Belgique vous acceptez notre politique de cookies.